Investissement Durable Corporate

Réintroduire la nature en ville par La Française Real Estate Managers

07 novembre 2023

Le développement de la ville Durable implique de reconsidérer la diversité du Vivant. La Française Real Estate Managers soutient la biodiversité pour (re)créer les conditions des bénéfices environnementaux et sociaux. Parce que la Nature est bien faite, l’accueillir avec attention devient source d’opportunités.

Près de 10% des espèces vivant sur Terre sont condamnées à s'éteindre en raison d’un manque d'habitat pour leur survie à long terme1.

La perte de biodiversité figure parmi les limites planétaires majeures à respecter pour conserver un équilibre et permettre le développement d’un espace sûr et juste pour l’Homme. Le franchissement de cette limite représente un défi supplémentaire au regard des services écosystémiques que la nature procure et dont les sociétés dépendent. 

L’urbanisation fait partie des causes majeures de pression d’origine anthropique sur la biodiversité du fait notamment de la perte et de la fragmentation des habitats naturels et semi-naturels qu’elle engendre et du manque d’espaces végétalisés. Les bâtiments et leurs aménagements constituent une partie du lieu de vie des espèces urbaines et ont ainsi un impact potentiel sur la biodiversité2.

Ainsi sous le double effet d'exigences réglementaires et d'une demande de plus en plus forte de la part des citadins pour un meilleur cadre de vie, les villes évoluent et tendent à s'affirmer durables et résilientes.

S’engager en faveur de la ville Durable implique de reconsidérer le capital naturel

Dans le cadre de ses activités immobilières, La Française Real Estate Managers (LFREM) mène des actions pour protéger autant que possible la biodiversité. Au-delà des interrelations avec le changement climatique – bénéfices d’atténuation - réintroduire la nature en ville participe d’autres services dits culturels en raison de leurs apports esthétique et spirituel (confort de vie, bien-être, santé) et de leur fonction sociale.

LFREM intervient sur toutes les étapes d’un projet immobilier, de l’acquisition en VEFA ou d’actifs déjà livrés ou de restructuration lourde à l’exploitation à travers la réalisation d’audit ESG confié à un bureau d’étude environnement externe ou via la mise en application de ses différentes chartes à l’ensemble du patrimoine géré directement :

  • Construction neuve,
  • Gestion durable des espaces verts,
  • Achats responsables.


Pour protéger les espaces naturels LFREM s’attache à limiter sa participation aux pressions sur la biodiversité. Ainsi la société exclut toute acquisition située dans des zones protégées.

Par ailleurs, LFREM applique une politique de gestion durable des espaces verts gérés directement en considérant la typologie des espaces, l’esthétique et les usages. Les prestataires chargés de la gestion des espaces verts doivent s’engager sans réserve à appliquer cette charte dans le cadre de leur activité. La charte prévoit 4 principes majeurs :

  1. La préservation de la faune et de la flore locales.
  2. Une gestion zéro phyto (sans produits chimiques).
  3. La réduction des consommations d’eau.
  4. La valorisation des déchets verts.

« Nous évaluons régulièrement l’impact de nos actifs en vérifiant la part de nos espaces verts gérés de manière durable. Par ailleurs, nous avons introduit un nouvel indicateur de mesure de la faune et de la flore pour certains actifs de fonds labellisés ISR via l’outil « Resilience For Real Estate » (R4RE) développé par l’Observatoire de l’Immobilier. » 

Antoine Vincke, Directeur de l’ISR Immobilier LFREM 

La société cherche également à maximiser la surface végétalisée des bâtis (murs et toitures végétalisés) dès que cela est opportun pour favoriser la restauration de la biodiversité. Les prestataires sélectionnés s’engagent quant à eux à mener des actions en faveur de la restauration de la biodiversité.

Des paroles… et des actes !

Récemment LFREM a commandé une étude auprès d’un expert écologue pour son site d’Ecully, situé dans la métropole de Lyon. L’objectif : évaluer les enjeux écologiques et prendre en compte au mieux la biodiversité dans les aménagements et la gestion du site.

D’une surface totale d’1,17 hectare, ce site est composé d’un actif de bureaux et d’espaces verts. Sur une zone déjà construite, l’investissement existant n’a pas créé d’artificialisation du milieu naturel et du sol. Bordé par ailleurs d’un grand parc à proximité immédiate et de milieux boisés proches, ces espaces constituent respectivement soit une zone relai pour le déplacement de la faune et de la flore soit un corridor écologique des trames verte et bleue.

Un ensemble d’actions possibles pour améliorer le potentiel d’accueil du site en faveur de la biodiversité a été identifié. Ces actions ont été évaluées selon l’intérêt biodiversité et leur facilité de mise en place, puis selon leur niveau de priorité.

-46% : selon l’Observatoire National de la Biodiversité, les populations de chiroptères (chauves-souris) ont été réduites de près de moitié entre 2006 et 2014 en France.

En matière d’aménagement, plusieurs habitats pour la faune seront ainsi créés. Des nichoirs pour oiseaux et chiroptères seront installés sur des arbres et/ou sur les façades du bâtiment en respectant les recommandations de pose afin d’accueillir différentes espèces dont certaines protégées (martinets, mésanges).

La charte de gestion durable des espaces LFREM sera rigoureusement appliquée avec en premier lieu l’interdiction d’utiliser des produits phytosanitaires. La taille des haies sera adaptée pour limiter son incidence sur les espèces qui s’y reproduisent (éviter les tailles de mars à fin juillet). La fréquence des tontes sera moindre et différenciée et la hauteur de tonte plus importante afin de favoriser le développement d’espèces et conserver l’humidité au sol. Les nouvelles plantations végétales seront visées par un écologue. Le choix de ces dernières portera sur des essences locales non allergènes et frugales en eau. Une attention particulière sera portée à l’éradication d’espèces exotiques envahissantes afin de prévenir toute nouvelle présence.

La pollution lumineuse liée aux éclairages artificiels sera atténuée : durée d’éclairage du bâtiment réduite et orientation lumineuse vers le bas ; les projecteurs au pied des arbres seront quant à eux supprimés pour ne pas perturber la faune nocturne (activité de chasse de certaines espèces de chauves-souris lucifuges) ou diurne (repos des oiseaux qui nicheraient dans les arbres).

A moyen terme, LFREM poursuivra son plan d’action d’amélioration de la gestion et du potentiel biodiversité du site pour favoriser la faune et la biodiversité locale et limiter les consommations en eau via notamment l’installation de dispositifs de récupération des eaux pluviales par exemple.

Pour en savoir plus sur la stratégie biodiversité responsable de La Française Real Estate Managers, consultez notre rapport dédié Stratégie climatique et Responsable et notre synthèse Panorama Durabilité

Retrouvez l’ensemble des publications en matière d’investissement durable du groupe La Française en cliquant ici.

IPBES, 2019.

BIG by OID, octobre 2022

Les sites du groupe
Mes favoris

Les épingles sont sauvegardées à l’aide des cookies, leur suppression dans votre navigateur supprimera vos préférences.

Le groupe La Française permet un accès aux expertises de plusieurs sociétés de gestion présentes dans le monde. Afin d’obtenir les informations les plus adaptées, nous avons développé une interface présentant l’ensemble de l’offre selon votre profil et votre pays de résidence.
Indiquez votre profil
1
Pays
2
Langue
3
Profil
Votre pays de résidence
Votre langue
Votre typologie de profil
<p class="new-disclaimer__legal-notice">Avant de consulter le site, nous vous prions de lire attentivement les informations «&nbsp;<a href="fr/mentions-legales/" target="_blank">mentions légales</a>&nbsp;» et «&nbsp;<a href="fr/actualites-reglementaires/" target="_blank">actualités réglementaires</a>&nbsp;» pour votre protection et dans votre intérêt. Celles-ci expliquent certaines restrictions juridiques et réglementaires qui s’appliquent à tous les investisseurs particuliers ou professionnels relevant du droit Français. J’ai lu et j’accepte les modalités d’utilisation de ce site dès lors que je me connecte en tant que non professionnel ou professionnel. <br>Dans le cadre de l’application de la directive européenne relative aux Marchés d’Instruments Financiers («&nbsp;MIF&nbsp;»), merci de préciser à quelle catégorie d'investisseur vous appartenez&nbsp;:</p>
<p class="new-disclaimer__legal-notice">Avant de consulter le site, nous vous prions de lire attentivement les informations «&nbsp;<a href="fr/mentions-legales/" target="_blank">mentions légales</a>&nbsp;» et «&nbsp;<a href="fr/actualites-reglementaires/" target="_blank">actualités réglementaires</a>&nbsp;» pour votre protection et dans votre intérêt. Celles-ci expliquent certaines restrictions juridiques et réglementaires qui s’appliquent à tous les investisseurs particuliers ou professionnels relevant du droit Français. J’ai lu et j’accepte les modalités d’utilisation de ce site dès lors que je me connecte en tant que non professionnel ou professionnel. <br>Dans le cadre de l’application de la directive européenne relative aux Marchés d’Instruments Financiers («&nbsp;MIF&nbsp;»), merci de préciser à quelle catégorie d'investisseur vous appartenez&nbsp;:</p>