Investissement Durable Corporate

La COP27…seul on va plus vite, ensemble on va plus loin

30 novembre 2022

Par Marie Lassegnore, CFA, Head of Sustainable Investments, La Française AM

La COP27 est finie et les questions climatiques en suspens et non résolues ont éclipsé des axes de progrès bienvenus.

À l'approche de la COP27, l'un des objectifs était d'élever et de renforcer les ambitions climatiques à horizon 2030. Nous déplorons le fait que seules vingt-neuf nations l'aient fait. Le Mitigation Work Programme, dont le but est de faire en sorte que l’objectif de limite du réchauffement à 1,5 °C reste atteignable, est soumis à des contraintes de temps. Cette limite pourrait être franchie dès 2026. Alors, pour faire simple, que se passe-t-il ensuite ? La question n'a pas encore été abordée. Aucun renforcement des actions mondiales en vue d’une élimination progressive du charbon n'a été proposé. Un engagement de financement de 20 milliards de dollars a cependant été pris en faveur de l'Indonésie, premier exportateur mondial de charbon et troisième consommateur mondial, pour financer sa transition juste, réduire sa dépendance au charbon et, par conséquent, réduire les émissions de ses centrales qui devraient atteindre un sommet en 2030, et remettre le pays sur la voie de l'objectif zéro émission d'ici 2050.

Heureusement, la COP27 a été prolongée de près de deux jours pour parvenir à un accord sur les pertes et dommages, les pertes permanentes ou les dommages réparables causés par le changement climatique. Là encore, les progrès réels n'ont pas répondu aux attentes. La décision a été prise de créer un fonds « pertes et dommages » pour les pays vulnérables, mais aucune décision concernant son financement n'a été prise. Par ailleurs, la définition des pays éligibles, à savoir « les pays en développement particulièrement vulnérables aux effets néfastes du changement climatique », reste floue.

L'adaptation était également une priorité à l'ordre du jour, en particulier compte tenu de la situation géographique du pays hôte, l'Égypte. Bien que les débats se soient multipliés, il n'y a eu aucune avancée réelle sur l'objectif de la COP26 « d'au moins doubler » le financement de l'adaptation. Le comité pour l'« Objectif mondial sur l'adaptation » (Global Goal on Adaptation) a toutefois convenu d'un cadre des sujets à traiter lors de quatre ateliers, dont les résultats devraient être révélés l'an prochain.

Les financements climatiques mobilisés par les pays développés n'ont, une fois encore, pas atteint l'objectif de 100 milliards de dollars par an. En parallèle, le « Nouvel objectif chiffré collectif pour le financement de l'action climatique » (new collective quantified goal on climate finance - NCQG) progresse lentement (décision attendue d'ici 2024). La COP27 a abordé une question clé sur le financement du climat, à savoir la provenance et la forme des instruments. Il a été suggéré que les dons, par opposition aux prêts, soient privilégiés pour éviter le surendettement des pays en développement déterminés à remédier à leurs vulnérabilités structurelles.

Il convient de souligner que des progrès ont été accomplis avec le « Santiago Network for Loss and Damage », qui fournit une assistance technique aux pays en développement vulnérables pour faire face aux effets néfastes du changement climatique, sur le plan opérationnel et pratique. La structure de gouvernance a été définie et des fonds (en plus des dons) seront alloués pour soutenir sa mise en place.

Les sites du groupe
Mes favoris

Les épingles sont sauvegardées à l’aide des cookies, leur suppression dans votre navigateur supprimera vos préférences.

Le groupe La Française permet un accès aux expertises de plusieurs sociétés de gestion présentes dans le monde. Afin d’obtenir les informations les plus adaptées, nous avons développé une interface présentant l’ensemble de l’offre selon votre profil et votre pays de résidence.
Indiquez votre profil
1
Pays
2
Langue
3
Profil
Votre pays de résidence
Votre langue
Votre typologie de profil
<p class="new-disclaimer__legal-notice">Avant de consulter le site, nous vous prions de lire attentivement les informations «&nbsp;<a href="fr/mentions-legales/" target="_blank">mentions légales</a>&nbsp;» et «&nbsp;<a href="fr/actualites-reglementaires/" target="_blank">actualités réglementaires</a>&nbsp;» pour votre protection et dans votre intérêt. Celles-ci expliquent certaines restrictions juridiques et réglementaires qui s’appliquent à tous les investisseurs particuliers ou professionnels relevant du droit Français. J’ai lu et j’accepte les modalités d’utilisation de ce site dès lors que je me connecte en tant que non professionnel ou professionnel. <br>Dans le cadre de l’application de la directive européenne relative aux Marchés d’Instruments Financiers («&nbsp;MIF&nbsp;»), merci de préciser à quelle catégorie d'investisseur vous appartenez&nbsp;:</p>
<p class="new-disclaimer__legal-notice">Avant de consulter le site, nous vous prions de lire attentivement les informations «&nbsp;<a href="fr/mentions-legales/" target="_blank">mentions légales</a>&nbsp;» et «&nbsp;<a href="fr/actualites-reglementaires/" target="_blank">actualités réglementaires</a>&nbsp;» pour votre protection et dans votre intérêt. Celles-ci expliquent certaines restrictions juridiques et réglementaires qui s’appliquent à tous les investisseurs particuliers ou professionnels relevant du droit Français. J’ai lu et j’accepte les modalités d’utilisation de ce site dès lors que je me connecte en tant que non professionnel ou professionnel. <br>Dans le cadre de l’application de la directive européenne relative aux Marchés d’Instruments Financiers («&nbsp;MIF&nbsp;»), merci de préciser à quelle catégorie d'investisseur vous appartenez&nbsp;:</p>