Carbon Impact Quarterly Report Les producteurs d'électricité, clé de voûte d'une transition climatique réussie

16 mars 2022

Par Charles Fruitière, Head of La Française Sustainable Investment Research

Le temps presse. Selon une analyse des températures menée par la NASA (la National Aeronautics and Space Administration), la température mondiale moyenne a augmenté d'un peu plus de 1 ⁰C depuis 1880. Au rythme actuel des émissions, nous pourrions atteindre 1,5 ⁰C d'ici 15 ans.

Dans le sillage de la COP 26, 118 pays ont mis à jour leurs contributions déterminées au niveau national (CDN). On ne peut que s'en réjouir, car d'après l'évaluation du Climate Action Tracker d'avril 2021, les CDN telles qu'elles étaient à l'époque n'auraient limité le réchauffement qu'à environ 2,4 ⁰C au-dessus des niveaux préindustriels. Du côté positif, le sixième rapport d'évaluation du Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat (GIEC) montre qu'il est encore possible de limiter la hausse de la température mondiale à 1,5 °C d'ici la fin du siècle. Cela nécessite une réduction des émissions de gaz à effet de serre (GES) immédiate, rapide et dans toutes les activités économiques, ainsi que le développement des technologies de séquestration du carbone.

Nous savons ce qu'il faut faire. Selon l'Agence internationale de l'énergie (AIE), pour atteindre zéro émission nette d'ici 2050, le monde doit investir chaque année 4 000 milliards de dollars dans les énergies propres. En 2021, au niveau mondial, seulement 775 milliards de dollars ont été investis dans les technologies d'énergies renouvelables1 .

On ne peut avoir un monde de l'énergie propre sans un secteur de l'électricité propre pour en assurer la production et la distribution. Les producteurs d'électricité représentent au total 40 % de toutes les émissions de carbone liées aux énergies fossiles (illustration 1) et les producteurs publics d'électricité en particulier ont un rôle clé dans la transition vers le zéro net : la part de l'électricité dans le mix énergétique mondial augmente dans chaque scénario de l'AIE. Selon les dernières perspectives énergétiques de l'AIE, pour atteindre le zéro net d'ici 2050, près de la moitié de l'énergie consommée doit être électrique. En termes absolus, cela signifie que la production d'électricité passera de 26 762 TWh en 2020 à plus de 71 000 TWh en 2050 (illustration 2).

Les sites du groupe
Mes favoris

Les épingles sont sauvegardées à l’aide des cookies, leur suppression dans votre navigateur supprimera vos préférences.

Le groupe La Française permet un accès aux expertises de plusieurs sociétés de gestion présentes dans le monde. Afin d’obtenir les informations les plus adaptées, nous avons développé une interface présentant l’ensemble de l’offre selon votre profil et votre pays de résidence.
Indiquez votre profil
1
Pays
2
Langue
3
Profil
Votre pays de résidence
Votre langue
Votre typologie de profil
<p class="new-disclaimer__legal-notice">Avant de consulter le site, nous vous prions de lire attentivement les informations «&nbsp;<a href="fr/mentions-legales/" target="_blank">mentions légales</a>&nbsp;» et «&nbsp;<a href="fr/actualites-reglementaires/" target="_blank">actualités réglementaires</a>&nbsp;» pour votre protection et dans votre intérêt. Celles-ci expliquent certaines restrictions juridiques et réglementaires qui s’appliquent à tous les investisseurs particuliers ou professionnels relevant du droit Français. J’ai lu et j’accepte les modalités d’utilisation de ce site dès lors que je me connecte en tant que non professionnel ou professionnel. <br>Dans le cadre de l’application de la directive européenne relative aux Marchés d’Instruments Financiers («&nbsp;MIF&nbsp;»), merci de préciser à quelle catégorie d'investisseur vous appartenez&nbsp;:</p>
<p class="new-disclaimer__legal-notice">Avant de consulter le site, nous vous prions de lire attentivement les informations «&nbsp;<a href="fr/mentions-legales/" target="_blank">mentions légales</a>&nbsp;» et «&nbsp;<a href="fr/actualites-reglementaires/" target="_blank">actualités réglementaires</a>&nbsp;» pour votre protection et dans votre intérêt. Celles-ci expliquent certaines restrictions juridiques et réglementaires qui s’appliquent à tous les investisseurs particuliers ou professionnels relevant du droit Français. J’ai lu et j’accepte les modalités d’utilisation de ce site dès lors que je me connecte en tant que non professionnel ou professionnel. <br>Dans le cadre de l’application de la directive européenne relative aux Marchés d’Instruments Financiers («&nbsp;MIF&nbsp;»), merci de préciser à quelle catégorie d'investisseur vous appartenez&nbsp;:</p>