Nos convictions évoluant dans le temps, merci de vérifier que vos préférences correspondent toujours à vos attentes.

Les épingles sont sauvegardées à l’aide des cookies, leur suppression dans votre navigateur supprimera vos préférences.

Supprimer toutes mes épingles

Les actualités 

La croissance en Zone Euro est maintenant estimée à +2,2% en 2017 (contre +1,7% aux estimations de printemps)

15 novembre 2017

La réforme fiscale américaine avance, mais difficilement. Le sénat américain a fait des propositions assez éloignées de celles des députés, ce qui pourrait décaler l’application de cette réforme à 2019.

L’impact sur le marché est pour le moment étonnant avec un dollar qui progresse mais très légèrement, et des taux américains qui montent, ce qui est assez contre intuitif. De façon assez logique, les actions corrigent même si ce mouvement avait commencé antérieurement à cette nouvelle : on a effacé toute la hausse post BCE.

La Commission Européenne a de son côté revu les prévisions de croissance européenne à la hausse : +2,2% vs +1,7% en 2017 et +2,1% vs +1,8% en 2018. Cela est logique étant donné le rythme actuel de croissance (autour de +2,5%) et confirme la bonne santé de l’économie européenne.

La semaine a aussi été marquée par les troubles au Moyen-Orient et la répression en Arabie Saoudite. La situation est globalement instable entre Iran, Liban, Arabie Saoudite et Yémen, ce qui pousse les prix du pétrole à la hausse. 

Du côté macroéconomique, peu de chiffres cette semaine, qui restent toujours bien orientés ; rien à signaler de ce côté.

Les marchés bougent un peu depuis quelques jours : après avoir fortement baissé post BCE, les taux repartent à la hausse sans qu’il y ait d’évènement à noter. Dans le même temps, les actions baissent et le crédit souffre un peu, ce qui est très rare sur le passé récent. Un peu de volatilité aussi autour des spreads périphériques qui se sont resserrés de 9bps une journée pour faire le mouvement inverse le lendemain. 

Nous avons augmenté nos positions vendeuses de sensibilité en début de semaine, ainsi que nos positions longues dollar vs Euro. Nous commençons aussi à acheter un peu d’actions européennes après la baisse des derniers jours, sachant que nous n’avions plus du tout d’exposition.

La Française & Vous

Le groupe La Française permet un accès aux expertises de plusieurs sociétés de gestion présentes dans le monde. Afin d’obtenir les informations les plus adaptées, nous avons développé une interface présentant l’ensemble de l’offre selon votre profil et votre pays de résidence.

Votre profil d'investisseur
Institutionnels
et entreprises
Professionnels
du patrimoine
Particulier
Votre localisation
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies conformément à notre politique de données personnelles. En savoir plus.