Mes favoris

Les épingles sont sauvegardées à l’aide des cookies, leur suppression dans votre navigateur supprimera vos préférences.

Menu
Les actualités 

Performances obligataires 2018 : un bilan qui défie (encore une fois) les lois du consensus

14 janvier 2019

Le grand soir n’aura finalement pas eu lieu pour les emprunts d’Etat. Avec en toile de fond l’embellie de croissance que nous avons connue début 2018, nombre de pronostiqueurs, dont nous, attendaient une année noire pour la classe d’actifs. Il n’en est rien

Performances obligataires 2018 : un bilan qui défie (encore une fois) les lois du consensus

L’obligataire souverain enregistre finalement des performances positives en 2018. L’indice américain réalise une performance de +0,8 % en Dollar (indice ML-BOA) ; un paradoxe alors que l’économie accélère nettement et que la Fed a déroulé les quatre hausses de taux prévues. En Europe, malgré le tassement des indicateurs de croissance après le pic conjoncturel du dernier trimestre 2017, la fin du Quantitative Easing de la BCE laissait suggérer une normalisation des taux à venir. Pour autant, le gisement termine sur une performance de +1 % en euro (indice ML-BOA). Quels sont donc les grains de sable qui sont venus enrayer un plan que tout le monde pensait sans accroc ? 

Une lecture facile et rapide pourrait résumer le parcours des emprunts d’Etats à un mouvement de repli vers la sécurité dans un contexte de défiance à l’égard des actifs risqués, les sujets de tension s’accumulant (D. Trump, Brexit, tensions commerciales avec la Chine, Italie, Pétrole, etc…). Toutefois, une analyse plus fine montre que la baisse des anticipations monétaires est la principale variable explicative des mouvements de taux sur la période. 

Plombés par une accélération prononcée de l’offre, les cours du pétrole ont plongé. Ce mouvement a eu un impact notable sur les glissements de l’inflation, ce qui s’est traduit par un effondrement des anticipations d’inflation.

Au sein même de la zone euro, des constats assez clairs se dessinent, au premier rang desquels la nette sous-performance de l’Italie sur la période (-1,4 %) : force est de constater que le marché ne rémunère que rarement les mauvais élèves. La différence de performance est visible avec l’Espagne (+2,6 %) et le Portugal (+3,1 %). Un autre point qui interpelle est la performance des pays cœur de la zone euro, Allemagne (+2,3 %) en tête, qui ont bénéficié de leur statut de valeur refuge : le rendement de l’obligation nominale allemande à 10 ans clôture sur un niveau de 0,23 %.

On pourrait rapidement résumer le marché obligataire 2018 au mouvement d’un balancier qui a oscillé d’un extrême à un autre.  Après avoir entrevu une forte accélération économique, le marché anticipe désormais un ralentissement brutal. La vérité se situe probablement quelque part entre ces deux antipodes. Gageons donc en cette nouvelle année, que le marché obligataire retrouve un peu de sérénité et que la valorisation des actifs reprenne prise avec les fondamentaux.

Lire Orientations et Stratégie

Le groupe La Française permet un accès aux expertises de plusieurs sociétés de gestion présentes dans le monde. Afin d’obtenir les informations les plus adaptées, nous avons développé une interface présentant l’ensemble de l’offre selon votre profil et votre pays de résidence.
Identifiez-vous
1
Pays
2
Langue
3
Profil
Votre pays de résidence
Votre langue
Votre typologie de profil
<p class="new-disclaimer__legal-notice">Avant de consulter le site, nous vous prions de lire attentivement les informations «&nbsp;<a href="fr/mentions-legales/" target="_blank">mentions légales</a>&nbsp;» et «&nbsp;<a href="fr/actualites-reglementaires/" target="_blank">actualités réglementaires</a>&nbsp;» pour votre protection et dans votre intérêt. Celles-ci expliquent certaines restrictions juridiques et réglementaires qui s’appliquent à tous les investisseurs particuliers ou professionnels relevant du droit Français. J’ai lu et j’accepte les modalités d’utilisation de ce site dès lors que je me connecte en tant que non professionnel ou professionnel. <br>Dans le cadre de l’application de la directive européenne relative aux Marchés d’Instruments Financiers («&nbsp;MIF&nbsp;»), merci de préciser à quelle catégorie d'investisseur vous appartenez&nbsp;:</p>
<p class="new-disclaimer__legal-notice">Avant de consulter le site, nous vous prions de lire attentivement les informations «&nbsp;<a href="fr/mentions-legales/" target="_blank">mentions légales</a>&nbsp;» et «&nbsp;<a href="fr/actualites-reglementaires/" target="_blank">actualités réglementaires</a>&nbsp;» pour votre protection et dans votre intérêt. Celles-ci expliquent certaines restrictions juridiques et réglementaires qui s’appliquent à tous les investisseurs particuliers ou professionnels relevant du droit Français. J’ai lu et j’accepte les modalités d’utilisation de ce site dès lors que je me connecte en tant que non professionnel ou professionnel. <br>Dans le cadre de l’application de la directive européenne relative aux Marchés d’Instruments Financiers («&nbsp;MIF&nbsp;»), merci de préciser à quelle catégorie d'investisseur vous appartenez&nbsp;:</p>
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies et autres traceurs pour vous permettre d’obtenir des informations adaptées à votre profil, faciliter le partage de l’information sur les réseaux sociaux, vous garantir la meilleure navigation possible et réaliser des statistiques. Pour en savoir plus, nous vous invitons à vous rendre sur notre Politique en matière de confidentialité et de Cookies. En savoir plus.