Nos convictions évoluant dans le temps, merci de vérifier que vos préférences correspondent toujours à vos attentes.

Les épingles sont sauvegardées à l’aide des cookies, leur suppression dans votre navigateur supprimera vos préférences.

Supprimer toutes mes épingles

Menu
Les actualités 

Nettement inférieur aux attentes, inflation core et inflation headline déçoivent les investisseurs.

18 avril 2017

Pas grand-chose de neuf côté macroéconomie cette semaine.

Des chiffres d’inflation britannique en ligne, un ZEW (indicateur de sentiment économique) bien orienté en Allemagne, des PPI (indicateurs de prix) en dessous des attentes aux États-Unis et un indice Michigan (indicateur de confiance des consommateurs) qui continue à croitre. Le chiffre le plus marquant concerne l’inflation américaine qui surprend à la baisse de manière importante, à la fois sur l’inflation core et sur le headline (2% sur le core, 2.4% sur le headline). En un mot, la photo globale reste positive même si graduellement, les effets de base positifs sur l’inflation se tassent.

C’est le début de la saison des résultats aux États-Unis ; saison qui démarre par les bancaires, avec de très bons résultats. Cela devrait rythmer les 3 prochaines semaines, et comme d’habitude, cela devrait soutenir le marché.

Mais ces chiffres sont totalement passés derrière les nouvelles géopolitiques avec M. Trump qui continue de faire l’exact opposé de ses promesses de campagne. Cette semaine, il a donc :

  • Décidé d’envoyer une « armada » près de la Corée du Nord, de bombarder la Syrie et d’envoyer les plus gros missiles non nucléaires sur l’Afghanistan à l’inverse du non interventionnisme qu’il prônait auparavant.
  • Dit que la Chine ne manipulait pas sa monnaie
  • Déclaré qu’il respectait beaucoup Yellen
  • Déclaré que l’Otan n’était finalement pas obsolète

Bref, confusion sur les marchés : rally du Yen et des taux et légère baisse des actions. La situation continue donc d’être dominée par la politique au sens large puisque les élections françaises restent l’une des incertitudes majeures. À noter que les taux euro reviennent sur leur point bas de l’année et que les taux américains sont eux aussi sortis de leur fourchette 2.30/2.60.

Semaine sans beaucoup de volume à attendre la semaine prochaine, c'est Pâques !

La Française & Vous

Le groupe La Française permet un accès aux expertises de plusieurs sociétés de gestion présentes dans le monde. Afin d’obtenir les informations les plus adaptées, nous avons développé une interface présentant l’ensemble de l’offre selon votre profil et votre pays de résidence.

Votre profil d'investisseur
Institutionnels
et entreprises
Professionnels
du patrimoine
Particulier
Votre localisation
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies conformément à notre politique de données personnelles. En savoir plus.