Mes favoris

Les épingles sont sauvegardées à l’aide des cookies, leur suppression dans votre navigateur supprimera vos préférences.

Les actualités 

Les allocations vers les investissements quantitatifs devraient augmenter de 70% en 2019

22 janvier 2019

Paris, le 22 janvier 2019 – LFIS, gérant d’actifs basé à Paris comptant plus de 11 milliards d’euros d’encours, a publié aujourd’hui les résultats d’une nouvelle étude ( ) mettant en avant l’influence croissante et continue des stratégies quantitatives en Europe.

Les données collectées par La Française Investment Solutions (« LFIS ») reflètent l’influence croissante de l’approche quantitative en gestion d’actifs : 

•    Près de 3 allocataires sur 4 prévoient d’augmenter leur exposition aux stratégies quantitatives ;
•    L’élimination des biais comportementaux a été jugée comme l’avantage le plus important de l’investissement quantitatif ; et
•    Le manque de transparence est perçu comme le défi le plus important du machine learning dans l’industrie de la gestion d’actifs.
 

Avec près des trois quarts des allocataires (70%) considérant les stratégies quantitatives comme un complément à leurs allocations actives existantes, les investisseurs favorisent de plus en plus les avantages des approches systématiques. Deux tiers des participants ont considéré l’élimination des biais comportementaux (38%) et l’accès à de nouvelles sources de performance (28%) comme les principaux bénéfices de ce style d’investissement.

Arnaud Sarfati, co-fondateur de LFIS, commente, « Il est clair que l’investissement quantitatif est de mieux en mieux compris. La part des gestions quantitatives augmente dans les portefeuilles des investisseurs et nous pensons que cela continuera de croître en 2019 et à l’avenir. L’industrie de la gestion d’actifs est confrontée à la nécessité de traiter des données de plus en plus nombreuses dans un environnement de marché toujours aussi complexe, mais peut s’appuyer pour cela sur les nouvelles technologies. La convergence des styles discrétionnaires et systématiques permettra au secteur de la finance quantitative (qui inclue académiciens, gérants d’actifs et investisseurs) de travailler collectivement à la promotion du partage des savoirs et des connaissances sur les approches quantitatives ainsi qu’à faire avancer l’industrie. »
Les données ont également confirmé la hausse continue des stratégies factorielles, qui sélectionnent les investissements sur la base de certaines caractéristiques définies, avec 60% des participants prévoyant d’augmenter leur allocation vers l’investissement factoriel contre seulement 1% prévoyant une réduction en 2019.

Il existe cependant plusieurs défis associés au machine learning dans la gestion d’actifs, et notamment le manque de transparence. 39% des participants ont mentionné ce point comme le principal défi, suivi par le manque de raisonnement et d’imagination (32%).

Selon Guillaume Garchery, directeur du pôle Recherche Quantitative & Développement, : « Avec des marchés devenant de plus en plus difficiles à anticiper, nous pensons que l’approche quantitative, qui permet de construire un processus de gestion reproductible, consistant et performant, servira au mieux les investisseurs. Au vue de l’augmentation des allocations vers les stratégies quantitatives et de la croissance du nombre de stratégies disponibles, il est important de rappeler que les gérants d’actifs doivent utiliser des modèles explicables, au-delà des aspects théoriques, et soient capables de présenter aux investisseurs un processus de construction de portefeuille compréhensible et viable. »

L’évènement Quant Vision Summit, organisé par LFIS en partenariat avec Quantitative Management Initiative (QMI), a rassemblé plus de 150 professionnels de la gestion quantitative venant d’Europe et d’autres continents afin d’ériger des liens solides entre les mondes professionnels et académiques et de faciliter un dialogue essentiel sur le futur de l’investissement quantitatif. Les défis associés à cette approche, les nouveaux domaines innovants de la gestion d‘actifs ainsi que les les capacités présentes en Europe sur ces sujets ont été au cœur des débats

FIN
Pour plus d’informations veuillez contacter :

Notes aux éditeurs 
LFIS a conduit une étude propriétaire sur les participants du Quant Vision Summit en octobre 2018 à Paris. Les pourcentages sont basés sur 79 participants.

A propos de La Française Investment Solutions
Lancé en 2013, La Française Investment Solutions compte plus de 11 milliards d’actifs sous gestion au 31 décembre 2018 (1). La mise en place innovante de LFIS allie expertise en gestion et des capacités quantitatives spécialisées pour offrir des solutions performantes sur le long terme. Ce mélange unique de compétences offre un large choix d’investissements avec une valeur ajoutée comprenant rendement absolu, fonds de résultats d’investissements et des fonds d’investissement sur mesure qui sont adaptés aux besoins des investisseurs d’aujourd’hui. 
LFIS fait partie du groupe La Française et son esprit entrepreneurial est soutenu par son actionnaire majoritaire le Crédit Mutuel Nord Europe. Au cours des 40 dernières années, avec plus de 605 employés et 71 milliards d’euros d’encours au 31 octobre 2018, le Groupe La Française a développé ses compétences en gestion d’actifs pour compte de tiers à travers quatre pôles principaux : les valeurs mobilières, l’immobilier, les Solutions d’Investissements et le Financement Direct de l’Économie (au 30 septembre 2018).
1.    Source: Données LFIS non auditées au 31 décembre 2018, excluant certains actifs sous gestion recueillis durant l’année en cours et prévus à maturité au cours de l’année 2018. 
2.    Source: Données de La Française Group non auditées.

Le groupe La Française permet un accès aux expertises de plusieurs sociétés de gestion présentes dans le monde. Afin d’obtenir les informations les plus adaptées, nous avons développé une interface présentant l’ensemble de l’offre selon votre profil et votre pays de résidence.
Identifiez-vous
1
Pays
2
Langue
3
Profil
Votre pays de résidence
Votre langue
Votre typologie de profil
<p class="new-disclaimer__legal-notice">Avant de consulter le site, nous vous prions de lire attentivement les informations «&nbsp;<a href="fr/mentions-legales/" target="_blank">mentions légales</a>&nbsp;» et «&nbsp;<a href="fr/actualites-reglementaires/" target="_blank">actualités réglementaires</a>&nbsp;» pour votre protection et dans votre intérêt. Celles-ci expliquent certaines restrictions juridiques et réglementaires qui s’appliquent à tous les investisseurs particuliers ou professionnels relevant du droit Français. J’ai lu et j’accepte les modalités d’utilisation de ce site dès lors que je me connecte en tant que non professionnel ou professionnel. <br>Dans le cadre de l’application de la directive européenne relative aux Marchés d’Instruments Financiers («&nbsp;MIF&nbsp;»), merci de préciser à quelle catégorie d'investisseur vous appartenez&nbsp;:</p>
<p class="new-disclaimer__legal-notice">Avant de consulter le site, nous vous prions de lire attentivement les informations «&nbsp;<a href="fr/mentions-legales/" target="_blank">mentions légales</a>&nbsp;» et «&nbsp;<a href="fr/actualites-reglementaires/" target="_blank">actualités réglementaires</a>&nbsp;» pour votre protection et dans votre intérêt. Celles-ci expliquent certaines restrictions juridiques et réglementaires qui s’appliquent à tous les investisseurs particuliers ou professionnels relevant du droit Français. J’ai lu et j’accepte les modalités d’utilisation de ce site dès lors que je me connecte en tant que non professionnel ou professionnel. <br>Dans le cadre de l’application de la directive européenne relative aux Marchés d’Instruments Financiers («&nbsp;MIF&nbsp;»), merci de préciser à quelle catégorie d'investisseur vous appartenez&nbsp;:</p>
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies et autres traceurs pour vous permettre d’obtenir des informations adaptées à votre profil, faciliter le partage de l’information sur les réseaux sociaux, vous garantir la meilleure navigation possible et réaliser des statistiques. Pour en savoir plus, nous vous invitons à vous rendre sur notre Politique en matière de confidentialité et de Cookies. En savoir plus.