Mes favoris

Les épingles sont sauvegardées à l’aide des cookies, leur suppression dans votre navigateur supprimera vos préférences.

Menu
Les actualités 

Le rapport d’emplois laisse la porte grande ouverte à une hausse des taux américains

13 mars 2017

Le sentiment de marché reste positif cette semaine. Les taux se tendent et les indices sont en hausse à l’exception des marchés émergents. Les actions euro rallient suite au discours de la Banque centrale européenne (BCE) et le secteur bancaire surperforme nettement.

Les éléments les plus attendus étaient le meeting de la BCE suivi du rapport d’emploi américain.

La BCE garde son programme de rachat d’actifs et ses taux inchangés, comme attendu, mais revoit à la hausse les perspectives de croissance et d’inflation pour 2017-2018, perspectives inchangées pour 2019.

  • Croissance : +1.8% vs +1.7% sur 2017 et +1.7% vs +1.6% sur 2018 
  • Inflation : +1.7% vs +1.3% sur 2017 et +1.6% vs +1.5% sur 2018

L’institution européenne prend donc acte de l’amélioration de la situation économique et de la reprise cyclique en cours mais considère toujours les pressions inflationnistes trop faibles. Même si les risques ont diminué, il est encore trop tôt pour réduire le programme de rachat.

Nous commençons à penser que la BCE commence à aborder un ton très légèrement hawkish (favorable à une hausse des taux) afin de s’orienter très progressivement vers une politique monétaire moins accommodante. Néanmoins, la banque centrale demeurera très prudente tant que le risque politique en Europe ne sera pas dernière nous.

Côté macroéconomie, données mixtes publiées sur la semaine :

  • Allemagne : les commandes à l’industrie sont décevantes et affichent leurs plus forte baisse depuis 2009 (-7.4% sur février) mais la production industrielle surprend à la hausse (+2.8% sur le mois) soutenue principalement par la composante manufacturière.
  • Zone Euro : la croissance du quatrième trimestre 2016 ressort à +0.4% avec une bonne contribution de la demande interne.
  • Chine : la balance commerciale affiche un déficit pour la première fois en 3 ans avec une baisse des exportations et une hausse des importations mais les chiffres sont probablement affectés par le calendrier du nouvel an chinois. Au niveau de l’inflation, les PPI accélèrent nettement à +7.8% en rythme annualisé sur février mais l’inflation CPI ralenti à +0.8% annualisé vs +2.5% en janvier.
  • États-Unis : le rapport d’emploi est robuste. Les créations d’emploi sont en hausse de +235K sur février après +238K en janvier. Le taux de chômage baisse à +4.7%. Côté inflation salariale, la hausse est très modeste : +0.2% pour les heures travaillées sur le mois. Ce rapport laisse toute la latitude nécessaire à la Réserve fédérale (Fed) pour monter ses taux la semaine prochaine. La probabilité d’une hausse sur mars atteint 98%. Autant dire que la hausse des taux est complétement attendu par les marchés maintenant. Tous les membres de la Fed ont eu un discours plutôt hawkish dernièrement. Nous pensons que ce changement de ton est soutenu par les bons chiffres macroéconomiques et attendons 2 hausses supplémentaires d’ici la fin d’année.

La semaine prochaine sera marquée par les meetings des banques centrales : le FOMC de la Fed sera le plus scruté suivi par les banques centrales d’Angleterre et du Japon.

A la semaine prochaine.

Le groupe La Française permet un accès aux expertises de plusieurs sociétés de gestion présentes dans le monde. Afin d’obtenir les informations les plus adaptées, nous avons développé une interface présentant l’ensemble de l’offre selon votre profil et votre pays de résidence.

Identifiez-vous

1
Pays
2
Langue
3
Profil

Votre pays de résidence

Votre langue

Votre typologie de profil

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies et autres traceurs pour vous permettre d’obtenir des informations adaptées à votre profil, faciliter le partage de l’information sur les réseaux sociaux, vous garantir la meilleure navigation possible et réaliser des statistiques. Pour en savoir plus, nous vous invitons à vous rendre sur notre Politique en matière de confidentialité et de Cookies. En savoir plus.