Mes favoris

Les épingles sont sauvegardées à l’aide des cookies, leur suppression dans votre navigateur supprimera vos préférences.

Les actualités 

Chaque demi-degré compte !

04 décembre 2018

Jeudi 18 octobre, lors de notre Club Zero Carbon, nous avons eu l’honneur d’ échanger avec Valérie Masson Delmotte*, coprésidente du 1er groupe de travail du GIEC. Elle nous a livré une synthèse des enseignements du rapport sur les conséquences d’un réchauffement climatique de 1,5°C publié par le GIEC le 8 octobre dernier.

Le premier élément de contexte intéressant : sans ce travail, l’Accord de Paris n’aurait pu se réaliser. En effet, les pays les plus exposés aux changements climatiques, notamment les pays insulaires n’ont accepté de signer l’Accord qu’à la condition que le GIEC s’engage à faire un rapport spécifique sur les conséquences d’un réchauffement de 1,5°C.

Ce sixième rapport repose sur 6 000 publications dont les ¾ n’étaient pas inclus dans le dernier rapport du GIEC. La communauté scientifique a donc répondu présente pour étudier ce sujet crucial pour les petits pays insulaires mais également pour l’ensemble des 195 pays signataires.

Les principaux enseignements de ce rapport sont les suivants :

  • Nous avons déjà atteint 1°C de plus par rapport à la période préindustrielle de référence ; les effets de ces 1°C se sont déjà fait sentir, notamment via des vagues de chaleur accrues ou des pluies torrentielles. Le changement climatique ne concerne pas un futur lointain, il nous touche et nous affecte dès aujourd’hui.
  • Il y a de clairs bénéfices à limiter le réchauffement à 1,5°C plutôt que 2°C. Des bénéfices multiples qui paraissent parfois éloignés de notre quotidien (la biodiversité par exemple) mais très concrets lorsqu’ils concernent la sécurité alimentaire et la sécurité humaine.
  • Il est encore possible de limiter le réchauffement à 1,5°C en baissant nos émissions de CO² de moitié d’ici 2030 et en les ramenant à un net 0 en 2050 :
    - Cela nécessite de grands changements du côté de l’offre, qu’il s’agisse de systèmes énergétiques, de gestion des terres, de nos systèmes urbains ou industriels. Des changements qui ne seront bien évidemment rendus possibles que par un changement du système financier.
    - Cela repose également sur un changement du côté de la demande énergétique et alimentaire par exemple. Tout le monde est donc concerné.
  • Une des innovations de ce rapport est d’avoir fait travailler pour la première fois ensemble des scientifiques et des chercheurs en sciences sociales. Le rapport souligne la nécessité d’une transition éthique et juste et la nécessité d’agir par un mix atténuation et adaptation dont on contrôlerait les effets négatifs : il ne serait pas pertinent par exemple que l’adaptation passe par le développement de systèmes de climatisation émetteurs de gaz à effet de serre contribuant au réchauffement...
  • Les conditions nécessaires à la limitation du réchauffement à 1,5°C relèvent de la coopération / la volonté politique / la disponibilité des financements

Nous sommes finalement face à 3 grands risques :

1 - Le risque climatique.
2 - Le risque de tarder, en faisant reposer sur des générations futures et des développements technologiques la capture de CO².
3 - Le risque financier, la pérennité de certains secteurs découlant de la mise en place d’une transition délibérée, rapide et volontaire.

En conclusion, chaque demi degré compte. Chaque année compte. Chaque choix individuel ou collectif compte. Et les financiers ont, en tout état de cause, un rôle important à jouer.

* Valérie Masson-Delmotte, paléoclimatologue, chercheuse au Commissariat à l’Énergie Atomique et plus précisément au Laboratoire des sciences du climat et de l’environnement, co-présidente du groupe de travail no 1 du GIEC (bases physiques du climat)

Lire Stratégies et Durabilité

Le groupe La Française permet un accès aux expertises de plusieurs <a href="fr/actualites-reglementaires/" target="_blank">sociétés de gestion</a> présentes dans le monde. Afin d’obtenir les informations les plus adaptées, nous avons développé une interface présentant l’ensemble de l’offre selon votre profil et votre pays de résidence.

Identifiez-vous

1
Pays
2
Langue
3
Profil

Votre pays de résidence

Votre langue

Votre typologie de profil

<p class="new-disclaimer__legal-notice">Avant de consulter le site, nous vous prions de lire attentivement les informations «&nbsp;<a href="fr/mentions-legales/" target="_blank">mentions légales</a>&nbsp;» et «&nbsp;<a href="fr/actualites-reglementaires/" target="_blank">actualités réglementaires</a>&nbsp;» pour votre protection et dans votre intérêt. Celles-ci expliquent certaines restrictions juridiques et réglementaires qui s’appliquent à tous les investisseurs particuliers ou professionnels relevant du droit Français. J’ai lu et j’accepte les modalités d’utilisation de ce site dès lors que je me connecte en tant que non professionnel ou professionnel. <br>Dans le cadre de l’application de la directive européenne relative aux Marchés d’Instruments Financiers («&nbsp;MIF&nbsp;»), merci de préciser à quelle catégorie d'investisseur vous appartenez&nbsp;:</p>
<p class="new-disclaimer__legal-notice">Avant de consulter le site, nous vous prions de lire attentivement les informations «&nbsp;<a href="fr/mentions-legales/" target="_blank">mentions légales</a>&nbsp;» et «&nbsp;<a href="fr/actualites-reglementaires/" target="_blank">actualités réglementaires</a>&nbsp;» pour votre protection et dans votre intérêt. Celles-ci expliquent certaines restrictions juridiques et réglementaires qui s’appliquent à tous les investisseurs particuliers ou professionnels relevant du droit Français. J’ai lu et j’accepte les modalités d’utilisation de ce site dès lors que je me connecte en tant que non professionnel ou professionnel. <br>Dans le cadre de l’application de la directive européenne relative aux Marchés d’Instruments Financiers («&nbsp;MIF&nbsp;»), merci de préciser à quelle catégorie d'investisseur vous appartenez&nbsp;:</p>
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies et autres traceurs pour vous permettre d’obtenir des informations adaptées à votre profil, faciliter le partage de l’information sur les réseaux sociaux, vous garantir la meilleure navigation possible et réaliser des statistiques. Pour en savoir plus, nous vous invitons à vous rendre sur notre Politique en matière de confidentialité et de Cookies. En savoir plus.